Entretien avec une autrice #6 : Liv Fox

Bonjour Liv ! Merci d’avoir accepté de participer à cette petite interview ! Je viens de terminer Promesses oubliées et j’ai vraiment adoré ce roman <3. Parlons un peu de cela ! Mais avant, Pouvez-vous vous présenter ?

Coucou ! Je m’appelle Liv Fox, j’ai 29 ans et je vis en Île-de-France. J’écris et je publie en autoédition de la romance historique ainsi que de la romance fantasy. J’ai commencé à publier il y a quelques années et depuis, je n’ai jamais arrêté 🙂

Depuis quand écrivez-vous ?

J’écris depuis de nombreuses années, j’avais 13 ans la première fois que j’ai planifié une trilogie de fantasy mais cette dernière n’a jamais vu le jour. Avant je n’écrivais que quelques scènes, notamment parce que je ne prenais pas suffisamment de temps pour me consacrer à l’écriture. Écrire un roman en entier n’était pas du tout une priorité à l’époque et par la suite, notamment à la fin de mes études, j’ai commencé à vraiment ressentir ce besoin d’inclure l’écriture dans mon quotidien.

La romance historique est-il votre genre littéraire favori ?

Je crois bien que oui ! La romance historique est mon genre de prédilection, j’adore ce genre, je m’y sens bien quand je lis une romance historique quel que soit l’époque ou le lieu. Un autre genre que j’aime énormément, c’est la fantasy. Je lis beaucoup de fantasy Young adult ainsi que de la romance fantasy et de la dark fantasy, mes goûts sont très éclectiques mais je reviens toujours vers la romance historique, quoi que je fasse.

Avez-vous fait beaucoup de recherches sur l’époque/contexte politique/ géographique lors de l’écriture de ce roman ? Comment cela se passe-t-il ? (recherche internet, en bibliothèque, voyage en Écosse ??) je suis curieuse !

Oh que oui ! Le début du XIXe siècle en Écosse est une époque très peu documentée, les livres d’histoire ont tendance à passer sur cette période pour se concentrer sur les guerres du XVIIIe siècle qui ont marqué un tournant dans l’Histoire du pays. De ce fait, trouver des informations sur l’Écosse en 1820 a été un vrai casse-tête. J’ai écumé les sites internet, les livres sur l’histoire écossaise, échangé par mail avec des chercheurs en université, visité des bibliothèques, etc. J’ai mené beaucoup de recherches pour essayer d’être le plus fidèle possible à la réalité historique. Pour ce qui est du côté géographique, je connais déjà l’Écosse pour m’y être rendu à plusieurs occasions et c’est un pays merveilleux que j’aime beaucoup.

Quelles ont été vos inspirations littéraires/cinématographiques lors de l’écriture des 2 premiers tomes de la série Maclean ?

Très bonne question ! Je n’ai lu que très peu de romans ou vu très peu de films ou de séries traitant de la période régence en Écosse, donc je ne sais pas si je peux dire qu’un seul m’a inspirée. Mon inspiration de toujours reste l’œuvre de Jane Austen au complet qui nous a offert une porte directe sur la vie au XIXe siècle en Angleterre, mais pour ce qui est de l’Écosse, j’avais simplement envie de situer le roman dans un pays que j’aime beaucoup. Le seul film que je vois souvent parlant de l’Écosse est Braveheart, que j’adore mais qui n’est pas très fidèle historiquement parlant et n’a rien en commun avec la période historique que j’ai choisi pour la saga Les Maclean.

Question sur vos petites manies d’écrivain : quelles sont vos habitudes d’écritures, écrivez-vous plutôt le matin, l’après-midi (la nuit ?) ? Plutôt au calme ou au contraire dans un endroit plein de vie ?

J’écris quand j’ai du temps libre ! Je fais une session d’écriture le matin avant de partir travailler (une session de 1 ou 2h si possible), puis le soir également (encore une fois 1 ou 2h). Ça me permet d’avancer assez rapidement sur mes manuscrits et c’est ce que j’aime. Je déteste faire traîner un projet ! Je profite souvent du week-end pour me faire des challenges d’écriture où j’écris autant que je le souhaite. J’écris toujours au calme et toujours chez moi. Je suis incapable de me concentrer si je vais dans un café ou dans un endroit où il y a le moindre bruit. J’écris toujours avec une petite musique d’ambiance instrumentale, mais jamais de musiques avec des paroles, ça me déconcentre !

De manière générale, combien de temps pour écrire un roman ?

Cela varie selon les romans. En général, il me faut à peu près 3 semaines pour écrire un roman, mais il faut ensuite passer par la phase de réécriture et de correction avant que je puisse envoyer le roman à ma correctrice, et cette dernière étape est celle qui prend le plus de temps.

Quel est votre personnage préféré (tous vos romans confondus) ? Pourquoi ?

Oh mais c’est trop dur !! Si je ne devais en choisir qu’un, je pense que ce serait Emma, l’héroïne de la trilogie de L’Écho des Murmures. J’ai passé tant de temps avec les personnages de cette saga en rédigeant notamment l’intégrale de courtes romances fantasy reprenant les mêmes personnages que la trilogie que j’ai l’impression qu’ils ne me quitteront jamais. Emma est une reine et une femme forte qui ne se laisse pas dicter sa conduite, j’ai adoré l’écrire et pouvoir décrire toutes ses aventures et ses dilemmes. Parmi toutes mes romances historiques, si je ne devais retenir qu’un seul personnage, je pense que ce serait celui de Lucy, l’héroïne d’Arrangement Déraisonnable, avec sa passion pour la géologie. Mais honnêtement, plus j’y pense et plus j’ai envie de donner le nom de tous mes personnages, féminins comme masculins, tellement je les aime <3

Des futurs projets littéraires en cours ?

Pour l’instant, je me concentre sur la saga des Maclean qui comportera quatre tomes.

Quelques petites questions indiscrètes : Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

J’ai une passion pour la lecture mais je pense que c’est le cas pour la majorité des auteurs. Sinon j’aime beaucoup la peinture et le dessin, même si mes compétences en la matière sont proches de zéro. Je fais aussi beaucoup de sport, nombre de mes idées me viennent quand je suis en pleine séance de sport.

Votre premier souvenir de lecture ?

Je n’en ai pas un souvenir précis, mais je me souviens avoir beaucoup lu la série des WITCH de la bibliothèque rose quand j’étais enfant. J’adorais cette série ! Ensuite une saga qui m’a marquée ado c’était les Menteuses de Sara Shepard, si bien que je n’ai jamais vu la série tant pour moi, les personnages avaient déjà un visage qui leur était propre dans ma tête.

Un roman qui a marqué votre vie de lectrice ?

La première lecture bouleversante qui a marqué ma vie de lectrice a été Des Souris et des Hommes de Steinbeck quand j’étais en 3e. C’était la première fois qu’un livre arrivait à me faire pleurer.

Merci beaucoup pour vos réponses ! Promesses oubliées est paru le 30 septembre dernier. Et hâte de découvrir les tomes suivants sur les deux autres frères de la fratrie..

lien vers ma dernière chronique : Promesses oubliées | Liv Fox

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.