A l’ombre du Séquoia | Solène L.

Je découvre, avec cet ouvrage d’Urban Fantasy, la plume de Solène L.. Une fois n’est pas coutume (cette année), il s’agit une fois encore d’un ouvrage paru en auto-édition. Et quelle jolie découverte ! Voici ma chronique.

Note : 4.5 sur 5.

Synopsis

« Je suis Calypso,
J’ai une vie banale, un boulot d’un ennui mortel et un patron que je déteste. J’avais besoin d’un peu de changement. J’ai été servie le jour où j’ai appris qu’Ethan, mon meilleur ami et ma seule famille, m’a menti sur qui il est et sur les raisons de notre rencontre. Mais pire encore, sur qui je suis, moi.
La forêt qui borde notre ville paisible semble cacher de nombreux mystères. Je m’apprête à découvrir un univers aussi fantastique qu’improbable, celui des théotites, parfaitement intégrés dans notre société.
Je vais devoir faire face au rôle qui m’attend parmi eux en me heurtant à leurs lois strictes sous une menace permanente. Je ne sais plus qui croire ni comment dompter mes capacités quand de sombres désirs me font perdre le contrôle. »

Mon avis

Calypso est une jeune femme que la vie n’a pas épargnée. Abandonnée à sa naissance, elle a grandit au sein de plusieurs familles d’accueil, avant de voler de ses propres ailes. Depuis le collège, elle peut compter sur son ami Ethan, toujours présent dans les bons et les mauvais moments. Alors qu’elle travaille sur un projet professionnel en lisière de forêt, Calypso découvre une femme victime d’une agression et tente de la sauvée. Un affrontement commence avec ce mystérieux sur-homme, dont les capacité physique semble décuplées… Cet évènement, dont elle ressortira victorieuse, donne le coup d’envoi de l’intrigue du roman : Calypso découvre un nouveau monde, l’existence de peuples aux pouvoirs extraordinaires, liés aux quatre éléments terrestres. 4 familles, celle de l’eau, du feu, de la terre et de l’air. Et deveniez quoi ? Elle en fait partie !!! Passé le choque de cette nouvelle incroyable, Calypso va petit à petit tenter de comprendre les enjeux de son arrivée au sein des Théotites, développer ses dons naturels et chercher à en apprendre davantage sur ses origines.

J’ai trouvé le début du roman un peu long à se mettre en place, l’auteure prend son temps pour détailler les ambiances, les paysages, les sensations, les caractéristiques de chaque personnage (ce qui, finalement en y repensant maintenant, n’est pas une mauvaise chose). J’ai vraiment eté prise dans ma lecture passé les 100 première pages, où là j’ai commencé à m’attacher à Calypso : drôle, piquante, persévérante et courageuse, difficile de ne pas être touché par la formidable évolution de sa personnalité au fur et à mesure des chapitres. Elle grandit au contact de sa nouvelle famille, affirme son caractère, devient plus confiante.

La romance est bien présente, même si ce n’est pas le sujet premier du roman. L’autrice à choisi le thème du triangle amoureux, qui fonctionne plutôt bien même si on se doute un peu de l’issue de la chose 🙂 Attention, roman à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes car on est sur du olé olé (sans vulgarité dans le vocabulaire, point ++ pour moi). J’ai beaucoup aimé le personnage de Gabriel (team bad boy), qui dévoile lentement sa sensibilité. Les personnages secondaires sont également bien développés, et on chacun leur importance dans le déroulement de l’histoire. Chaque détail aura son importance 🙂

Le genre principal de ce livre est l’urban fantasy. J’ai énormément aimé l’ambiance créée par Solène, de ces personnages proches de la nature, vivant en total harmonie avec les éléments. L’écriture est fluide, les dialogues si justes permettent aux lecteurs une immersion complète dans cet univers proche du notre et à la fois si différent.

Action, secrets, trahison, courage, amour, Nature…. voici les thèmes abordés par ce roman qui ne vous decevra pas ! Un très beau début de saga, que j’aurai grand plaisir à continuer de lire <3 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.