Un petit carnet rouge | Sofia LUNDBERG

Bientôt la fin de l’année, et je découvre encore de très belles pépites littéraires ! Encore merci aux éditions Le livre de Poche, qui m’ont permis de lire ce bijou écrit par Sofia Lundberg

Doris, âgée de 96 ans, habite seule dans un petit appartement de  Stockholm. Ses journées sont rythmées par le défilé régulier d’auxiliaires de vie et par les appels de sa petite-nièce Jenny, sa  seule famille et source de joie, qui vit aux États-Unis. Son bien le  plus précieux est un carnet d’adresses, qu’elle possède depuis 1928. Ce petit objet rouge contient le souvenir des gens qu’elle a rencontrés  tout au long de son existence.

C’est le roman d’une vie hors du commun. Doris est aujourd’hui une vieille femme. Elle vit seule à Stockholm, et ne reçoit que la visite de ses auxiliaires de vies, pas toujours très aimables. Sa principale occupation est de se souvenirs… Se souvenirs de toutes les personnes qui ont traversé sa longue existence, de comment elles l’ont marqué pour toujours. Le seul bonheur dans son quotidien, ce sont les appels skype avec Jenny, sa petite nièce qui vit aux USA. Des moments qui la comble de joie, même si elle sait qu’elle ne la reverra sans doute jamais « pour de vrai ». Lorsque les appels se terminent, c’est le silence qui revient dans son appartement, plus lourd que jamais.

Doris décide d’écrire des lettres à Jenny, des papiers sur lesquels elles couchent ses souvenirs les plus précieux. Elle raconte sa jeunesse entre la Finlande et Paris, lorsqu’elle est devenue une mannequin reconnue, lorsqu’elle séduisait tous les objectifs des stylistes de la capitale. Et puis, il y a eu Allan.

C’est l’histoire d’un amour inconditionnel, d’un amour fait de rendez-vous manqués. J’ai aimé ce roman car il est d’une sensibilité incroyable, criante de vérité. La vie de Doris a été parsemée d’embuches, elle a perdu tous ses fidèles amis, sa famille, toutes les personnes qui ont compté pour elle. Il y a pourtant un extraordinaire souffle de vie qui parcours les pages de cet ouvrage, une leçon d’humanité que chacun devrait retenir.

Ce roman mélange chapitres sur les souvenirs de Doris et chapitres sur son quotidien de vieille dame. Le rythme est particulièrement bien trouvé, et l’écriture sincère et délicate, sans jugement. La relation entre Doris et Jenny est puissante, belle, indestructible. Un magnifique roman que je vous conseille de découvrir !

2 Comments

Ajoutez les vôtres

Répondre à Échappée-littéraire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.