Trilogie « Les mondes d’Ewilan » de Pierre Bottero

Après avoir dévoré la trilogie « La quête d’Ewilan », me voici plongée dans la suivante intitulée « Les mondes d’Ewilan », saga constituée également de 3 ouvrages : « la forêt des captifs« , « l’oeil d’Otolep » et « Les tentacules du Mal« . Et c’est encore une fois un coup de coeur pour cette série jeunesse fantasy écrite par Pierre Bottero.

img_20190602_095643_2715728491037348252624.jpg (suite…)

Trilogie « La quête d’Ewilan » | Pierre Bottero

La quête d’Ewilan est une trilogie écrite par Pierre Bottero, publiée initialement chez Rageot Edition en 2003 (l’édition poche est chez Le livre de Poche). Elle comprend donc 3 romans : D’un monde à l’autre, Les frontières de glace, L’ile du destin.

img_20190512_193652_8668949456278167757057.jpg

Résumé

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule le jour où elle pénètre accidentellement dans un univers parallèle, nommé Gwendalavir. Elle ignore tout de ce monde où, pourtant, on semble la reconnaître sous le nom d’Ewilan. Accompagnée dans sa quête par son ami Salim, elle réalise qu’elle possède un don prodigieux et que tout un peuple l’attendait pour reconquérir sa liberté et sa dignité. Camille doit vite apprendre à maîtriser son pouvoir, l’art du Dessin…

Mon avis sur cette trilogie

Cette saga m’était encore inconnue il y a quelques semaines. Aujourd’hui, comme je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt ! Ces romans sont une bouffée d’air frais, l’univers est riche et bien développé, et on devient très rapidement accro ! J’ai lu les trois tomes en quelques jours…

Nous faisons rapidement connaissance avec Camille et Salim, deux amis que tout oppose… ou presque. L’une habite dans une riche famille d’accueil, l’autre dans une tour de cité. La différence s’arrête ici, puisque chacun est parcouru par la même joie de vivre, les mêmes valeurs. L’amitié qui les lie est puissante, si puissante que lorsque Camille découvre l’existence d’un monde parallèle, Salim n’hésite pas une seconde à la suivre dans l’aventure ! Il faut dire qu’il n’a pas vraiment d’attaches dans son monde, adopté par sa tante qui ne se soucie pas de lui, sa seule vraie famille, c’est Camille. Ils vont découvrir tous les deux cet univers incroyable, peuplé de créatures toutes plus féroces et fantastiques les unes que les autres. Il feront bientôt la rencontre d’Edwin le guerrier, Maniel et Bjorn les chevaliers, Ellana la marchombre, Duom Nil’Erg le vieille analyste… J’avoue avoir été un peu déstabilisé en abordant tous ces prénoms, noms de lieux, noms de bestioles… à consonances étranges (un peu bretonnes non ?). Mais je m’y suis faite, et j’ai trouvé cela plutôt poétique.

Les personnages sont très attachants et différents. Chacun a sa personnalité, et apporte une compétence dans cette quête pour retrouver les sentinelles figées. Ma préférence va à Salim, toujours de bonne humeur, drôle, touchant. J’ai trouvé que Camille (Ewilan de son vrai prénom) était parfois un peu sèche avec lui, même si l’on sait qu’ils sont dévoués l’un envers l’autre. Edwin est aussi un personnage qui a touché mon petit cœur d’artichaut. L’amitié, le dévouement, le sens de la famille, le partage ou encore la tolérance sont des notions au cœur de ces romans. De biens belles choses à transmettre à la nouvelle génération de lecteurs 🙂

J’ai beaucoup aimé voyager au sein de Gwendalavir. Le lecteur traverse différentes contrées et rencontres plusieurs peuplades : les faëls, les frontaliers, les Raïs, les Ts’liches… certains sont des amis, d’autres non. Le danger est partout, les rebondissements nombreux, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !

cartegwendalavirye9

Une lecture pleine de poésie et de fantasy, que je vous conseille de découvrir si vous ne connaissez pas encore cet univers. Je viens d’acheter les 3 tomes suivants de la saga « Les mondes d’Ewilan » que j’ai d’ors et déjà commencé. Un véritable coup de cœur, que vous pouvez également faire découvrir à des enfants, vers l’âge de … 10 ans (?, je ne suis pas spécialisée, dites moi ce que vous en pensez ?). A lire !