Les couleurs de la vie / Lorraine FOUCHET – Le livre de poche

Me voici de retour avec une nouvelle chronique ! Je vous parle cette fois-ci du nouveau roman sorti en poche cette année, de l’auteure Lorraine Fouchet. Vous la connaissez peut être son précédent roman « Entre ciel et Lou » ? Pour ma part, c’est une première avec la plume de l’écrivain ! Je remercie vivement les éditions Le livre de poche pour cette découverte. Voici mon avis.

Résumé éditeur : Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D’autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n’est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d’une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort…

Kim est une jeune femme en plein tourment : sa grand mère qui l’a élevée, vient tout juste de décider de sans aller pour toujours, afin de ne pas être un poids pour sa petite fille. Ce choix fatidique, Kim n’arrive pas à l’accepter. Elle se sent démunie, seule et de nombreuses questions existentielles viennent perturber ses pensées : mérite t-elle l’amour qu’on lui porte ? La vie mérite t-elle d’être vécue ? Existe t-il des cotés positifs à la vieillesse ?
Sur un coup de tête, elle quitte son ile Bretonne et son compagnon Clovis, pour s’installer quelques semaines à l’autre bout de la France, à Antibes. Embauchée dans une maison de retraite, parviendra t-elle à trouver les réponses à ses questions au contact de ces personnes âgées, toutes plus loufoques les unes que les autres ?

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce roman choral, c’est qu’il n’y a pas de temps mort, chaque chapitre est révélateur d’une anecdote, d’un fait divers qui permet à Kim (et à nous, lecteur, par la même occasion) de démêler le vrai du faux sur l’histoire de ces deux personnages si mystérieux : Gilonne et Côme. Une petite enquête, au cœur d’un roman feel good, c’est assez original !
L’auteure donne la parole à chaque protagoniste (et même à certains objets, comme un miroir ou un palier !), qui personne donnant sa propre version de l’histoire. Et j’avoue que j’ai été surprise !

Beaucoup de thèmes sont abordés dans le roman, et toujours avec tendresse : la famille, la maternité, le deuil, la vengeance, l’amitié, la solitude… Sans jugement aucun. Un voyage au détour de plusieurs vies, de l’enfance à la vieillesse.

Les personnages sont très attachants, et l’écriture fluide, ce qui permet une lecture agréable. J’ai beaucoup aimé le couple Kim/Clovis, deux jeunes gens sincères, qui ont une confiance aveugle l’un envers l’autre.

Un roman qui m’a fait passer un bon moment. J’aimerai maintenant lire Entre ciel et Lou, pour découvrir cette île Bretonne qu’est Groix dont l’auteure ne nous montre ici que les prémices ! Un livre où les relations inter-générationnelles sont mises en avant. Une belle découverte pleine de tendresse.