Levana (Prequel « Les chroniques lunaires ») / Marissa MEYER – PKJ

En voila un personnage mystérieux… Je viens de découvrir ce court tome, prequel de la saga « Les chroniques lunaires » de Marissa Meyer. Je n’avais pas vraiment prévu de le lire (il coute quand même 16euros50, pour seulement 200 pages…), mais j’ai craqué avec un chèque culture (que je suis faible)… j’ai ainsi toute la collection dans la bibliothèque. Mais que vaut ce roman ? Est-il à la hauteur de la saga ? (suite…)

Winter (Tome 4 Chroniques lunaires) / Marissa MEYER – Pocket Jeunesse

Bonjour à tous !
AVEC SPOILER
NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS DÉJÀ LU CE TOME

La fin de la révolution est proche ! Me voila embarquée dans ce quatrième et dernier tome, aux côté de Cinder et ses camarades. Un gros pavé de presque 1000 pages, qui s’avale en quelques jours ! Mais est-il au niveau des 3 autres précédents tomes ?

Résumé : On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.

Vous l’aurez compris, nous rencontrons dans ce tome la belle Winter, alias Blanche neige. Nous avions eu un petit aperçu de son caractère des plus spécial dans les dernières pages du tome 3 de la saga. On découvre en réalité que Winter souffre du « mal lunaire » car elle ne veut pas utiliser ses pouvoirs de persuasion. Elle a donc des hallucinations. J’avoue avoir eu un peu de mal avec son personnage au départ, la trouvant très enfantine (elle est pourtant plus âgée que Cinder). Son amour (inavoué) de toujours avec son beau garde lunaire parviendra t-il à survivre à la révolution ?

 

Marissa Meyer conserve encore une fois les grandes lignes du conte que nous connaissons tous : Blanche neige et son odieuse belle mère, jalouse de sa grande beauté, le garde missionné pour la tuer, son cercueil de verre (ici mis au gout du jour hihi). Tous ces éléments s’intègre, une fois de plus, parfaitement dans le récit des chroniques lunaires. L’action de cet opus se passe (ENFIN) sur la lune, on y découvre ses paysages désertiques et son peuple dominé par la reine. J’ai tout de suite été happée par l’atmosphère capitonnée du palais lunaire et par ses dangereux souterrains, habité par les sanguinaires soldats loups.

J’ai également retrouvé avec un immense plaisir les héros de cette saga :
Cinder et Kai, plus présent que jamais, et allié contre la reine Lenava. Cress et Thorne, la naïveté et l’impétuosité. Iko la téméraire droïde de compagnie, toujours prête à aider ses amis humains. Et bien évidemment Scarlet et Loup (coeur coeur coeur d’amour), les farouches amoureux.

Petit moins: Même si ce tome est un peu plus sombre que les autres, et la révolution bien sanglante, j’aurai aimé une fin moins « happy end ». J’ai trouvé ça un peu trop facile de n’avoir aucune perte dans les rangs des camarades révolutionnaires.

Il n’empêche que j’ai adoré ce tome plein d’actions, et je suis désormais très triste d’avoir terminé cette saga… terminé ? Il existe plusieurs « nouvelles » autour de la saga, ainsi qu’un tome intitulé « Levana » (que je viens de me procurer) : l’histoire n’est donc pas tout à fait achevée :):)

Scarlet (Tome 2 Chroniques Lunaires) / Marissa MEYER – Pocket Jeunesse

Sans spoiler
J’ai à peine refermé Cinder et me voila déjà plongée dans le deuxième opus de la saga mondialement connue des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. Mais est-il aussi bien que le premier volet ?

Editeur : Pocket Jeunesse
476 pages
Paru en novembre 2013

Résumé : Depuis les lointaines étoiles jusqu’aux recoins d’une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés. Alors que l’une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l’autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l’humanité se renforce. Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister ?

Je vais me répéter, mais nous serons d’accord je pense: quelle beauté cette édition ! Même moi qui ne suis pas du tout fan des grands formats (pas du tout pratique à lire), je tombe d’amour pour la couverture de Scarlet. Beau graphisme, titre en relief, papier glacé… sublime !

En ce qui concerne l’histoire. J’ai eu plaisir à retrouver Cinder, qui est dorénavant accompagnée par un nouveau compagnon nommé Thorne, qu’elle rencontre lors de son évasion de prison. Mais le récit de ce tome est bien entendu principalement basé sur le personnage de Scarlet (autrement dit, le célèbre Petit chaperon rouge) et sur sa rencontre avec un certain « Loup ». Et j’ai totalement adoré ces deux nouveaux protagonistes (au point de vouloir passer à la va vite les chapitres sur Cinder) !

J’ai aimé la personnalité rebelle et impulsive de Scarlet, prête à tout pour retrouver la trace de sa grand mère disparue. Mais surtout, j’ai adoré sa « relation » avec Loup, ce combattant de rue, mystérieux et dangereux. Rien n’est facile entres eux, on va de déconvenues en trahisons, mais n’y aurait-il pas un peu d’amour dans tout ça finalement ? Rien n’est moins sur à la lecture de ce roman (non non je ne vous dirai rien !!).
Le rythme de lecture est palpitant, impossible de lâcher ce livre à la fin d’un chapitre tant les rebondissements sont nombreux. Et à mon plus grand plaisir, c’est un tome beaucoup moins prévisible que celui de Cinder ! Il y a plusieurs événements dont je ne m’attendais pas du tout, et où je me suis dis : « ah oui quand même, je l’ai pas vu venir celle là » !

Comme dans le premier tome, on retrouve certains des personnages du conte du Petit chaperon rouge : Scarlet bien sur, sa grand mère (qui cache bien des secrets !), le Loup, le chasseur (bon, j’avoue que je n’ai pas bien compris son intervention). Je me suis rapidement attachée à ces nouveaux individus, l’auteure nous propose des personnages dont la personnalité est très riche et intéressante. On en apprends un peu plus sur chacun au fil des pages, sur leur enfance notamment et sur les liens qui les unissent les uns aux autres.
C’est un tome qui suit complètement la lignée du précédent, l’histoire de Cinder et Scarlet sont liées à une même problématique, et on retrouve d’ailleurs les personnages du prince Kai, de la reine Levana et de la thaumaturge Sybil dans ce volume. La Terre est plus que jamais en danger, les lunaires sont déterminés à retrouver la princesse Sélène coute que coute, et à n’importe quel prix.
Plus sombre que le précédent, je vous conseille vivement la lecture de ce livre captivant, dans lequel toutes les émotions sont au rendez-vous : amours, trahisons, secrets, mensonges et révélations, vous ne pourrez pas poser ce petit pavé avant la dernière page !

 

Attention, la suite à ne pas lire si vous n’avez pas lu ce tome !!

Non mais on en parle de ce Loup (d’ailleurs, pourquoi certains l’appelle Wolf ? C’est sur une édition antérieure ?) ! Je suis tombée raide dingue de lui ! Je trouve son « couple » avec Scarlet génialissime. Son côté torturé, le difficile choix qu’il a à faire entre son instinct animal génétiquement modifié et sa raison. L’auteure nous laisse découvrir petit à petit pourquoi il est devenu cette « bête » sanguinaire, et j’ai aimé avoir ces informations au compte goutte, le suspense ainsi créé rend la lecture de ce livre captivante.
A la fin du premier tome j’attendais avec impatience d’en savoir d’avantage sur le peuple des lunaires et me voila servi. J’ai hâte de voir l’affrontement entre la princesse Sélène et la reine Levana, et si Cinder parviendra à empêcher la mariage entre le prince Kai et la terrifiante lunaire.
D’ailleurs, je trouve le couple Cinder/Kai un peu trop sage, j’espère que ça va se pimenter un peu cette histoire haha. Kai n’est pas du tout un de mes personnages préférés, je le trouve trop gentil, et un peu trop amoureux de Cinder alors qu’il ne sait absolument rien d’elle au final (oui bon ok, les coup de foudres ça existe… ). J’espérai secrètement un amour triangulaire à la twilight entre Cinder, Thorne et Kai, mais a priori c’est foutu.

Il n’empêche que la lecture de ce tome 2 est un coup de cœur pour moi, et je me suis déjà lancée dans le tome 3, Cress (un énorme pavé) qui me surprend déjà avec que je n’en suis qu’aux premiers chapitres ! Ça promet !