Révolte de feu (tome 2 la trilogie du Tearling) / Erika Johansen – Le livre de poche

(SANS SPOILS) Enfin le tome 2 en poche !
Je remercie vivement les éditions Le livre de poche pour cet envoi ! Pour rappel, le tome 1 de la saga (Reine de Cendres) avait été pour moi l’un de mes coups de cœur 2017. Les aventures de Kelsea, jeune fille de 19 ans devenue reine du Tearling, m’avaient complètement transportées et j’attendais avec une folle impatience la sortie du deuxième opus de la trilogie (les 3 tomes sont également disponibles en format broché, si vous êtes trop impatient de connaitre la suite 🙂 ).

Résumé de l’éditeur : Maintenant qu’elle porte la couronne, elle doit sauver le royaume. Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves à Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, son armée attaque le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion. Pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps manque.

A la lecture des premières pages, il m’a fallut un petit temps pour resituer tous les personnages et les évènements passés. En effet, l’univers du livre étant tellement riche et les personnages nombreux, je ne me souvenais plus de certains (par exemple ce qu’avait fait Thornes, ou même Javel). Alors que dans certaines suites les auteurs remettent en situation leurs personnages, en rappelant au lecteur ce qu’il s’était passé dans le tome précédent (cela à le don de m’énerver, surtout lorsqu’on lit successivement plusieurs tomes, j’ai l’impression que l’auteur me prends pour une idiote), j’ai vraiment apprécier ici de devoir faire fonctionner mon cerveau afin de me remémorer les épisodes passés. Tout s’est mis en place rapidement et j’ai alors pu profiter à fond de ce roman.

La grande nouveauté de ce livre (qui risque d’en dérouter plus d’un), c’est sa bascule dans le genre dystopie, avec l’arrivée d’un nouveau personnage rempli de mystère : Lily. Même si l’on tutoyait le genre dans Reine de Cendres, nous découvrons ici certains éléments de la vie pré-traversienne. Chaque détail de l’Histoire à son importance, l’auteure nous laissant en haleine (quel plaisir!) tout au long du roman, en entre-coupant son récit d’un savant aller-retour passé/présent (je ne vous dévoile pas à travers quel moyen, mais c’est très ingénieux). Je vous avoue que j’ai été très surprise lors de la lecture des premiers chapitres, voire même déçue. Mais rapidement, j’ai été intriguée par l’histoire de Lily, et j’attendais même les chapitres sur la jeune femme avec impatience ! Bravo Erika Johansen pour ce retournement de situation !

Nous en apprenons également d’avantage sur le passé de plusieurs personnages : sur notre Massue préféré, sur le Père Tyler, ou encore sur la terrible Reine Rouge ! J’ai aimé suivre d’avantage les gardes de la Reine (Pen, Kibb…) car je ne les distinguait pas assez dans le premier tome.
Des révélations sur le passé, mais également sur la transformation actuelle de la Reine (une transformation qui s’avère mentale, mais également physique) : l’auteur parvient à nous montrer la lente évolution de Kelsea, qui devient de jour en jour plus mure, plus réfléchit, stratège. Un côté plus sombre, féroce, grandit en elle : parviendra t-elle à le maitriser ?

Un roman donc que j’ai adoré, encore + que Reine de Cendres, oui oui c’est possible ! La richesse des détails font de cette saga un petit bijou, mêlant de manière équilibrée fantasy et dystopie.
A ne pas manquer !! Et vivement le tome 3, pour découvrir ce qu’il adviendra du royaume du Tearling …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *