Rendez-vous au cupcake café / Jenny COLGAN – Editions Prisma

Jenny Colgan est une de mes auteures préférées en littérature chicklit. Vous l’avez peut être déjà croisée avec sa trilogie « La petite boulangerie… » sortie il y a quelques années. On y retrouvait Polly et son macareux Neil, qui changeait de vie, quittait Plymouth et devenait gérante d’une petite boulangerie dans les Cornouailles.
Il y a quelques jours, je me promenais dans ma bibliothèque de quartier (oui, je n’ai pas assez de livres dans ma pal, il faut aussi que j’en pique à la BM), et là que vois-je ??? RENDEZ-VOUS AU CUPCAKE CAFÉ ! Super !

Résumé : Lorsqu’elle est licenciée, Izzy décide de tenter sa chance en ouvrant à Londres un salon de thé spécialisé dans les cupcakes. En effet, la jeune femme a un talent particulier pour réaliser ces petits gâteaux. Un don qu’elle tient de son grand-père boulanger. Mais les ennuis ne vont pas tarder à arriver, et Issy devra se battre pour réaliser son rêve.

Premièrement, vous serez d’accord avec moi pour dire que les couvertures, que ce soit en grand format ou poche, sont belles !! (avec un petit faible pour les grands formats). C’est sur que le titre + belle couverture, c’est vendeur… Mais quand est-il du contenu ?

J’ai adoré cette lecture ! Bien plus encore que « la petite boulangerie… », au seins desquels je me suis parfois un peu ennuyée, trouvant quelques passages un peu longs. Ici il n’y a pas de temps morts, et beaucoup de rebondissements.
Les personnages sont très attachants. Ils sont nombreux, mais l’auteure prends le temps de les décrire, de nous faire partager un peu de leur quotidien, et ça j’ai vraiment aimé (ils ne sont pas survolés comme dans beaucoup de mes lectures ces temps-ci). Izzy, le personnage principal, jeune femme de 31 ans, un peu naïve avec les hommes mais pleine de bonne volonté nous embarque de suite dans son quotidien très « english » et ses déboires amoureux. Comme dans tout bon roman de chicklit, Izzy à une meilleure amie un peu « brute de décoffrage ». Mais la petite touche chialance (ou j’invente des mots), c’est le grand père d’Izzy, cet ancien pâtissier aujourd’hui en maison de retraite, atteint de la maladie d’Alzheimer. Il écrit ses anciennes recettes pour les transmettre à sa petite fille, avant de les oublier, à tout jamais… Très touchant… Par ce biais je me suis identifier à cette jeune femme, qui voit son grand père décliner de semaines en semaines, jusqu’à ne plus la reconnaitre.

Cependant, hormis ce petit détail, ce roman reste très joyeux, plein de positivisme, et nous montre que tout est possible si l’on s’en donne les moyens 🙂 L’amour est peut être même au coin de la rue, qui sait… ! (Entres parenthèses, j’ai adoré le personnage d’Austin / cœur cœur ++)

Petit moins : le thème… c’est toujours le même pitch, et surtout le même thème : une jeune fille un peu naïve décide de changer de vie pour offrir une petite boutique de pâtisserie (avec Polly, c’était une boulangerie), sa passion. Certains personnages vont lui mettre des batons dans les roues, d’autres au contraire l’aider.
Si vous chercher une lecture sans prise de tête, avec une petite idylle toute mignonne, je vous conseille pourtant vivement cette lecture ! Même si on retrouve les code de « la petite boulangerie.. », j’ai dévoré ce roman en deux jours, et j’ai souri à de nombreuses reprises. Un petit coup de coeur.

Petit + : ce roman vient de sortir en poche aux éditions Pocket !! Super nouvelle si vous voulez compléter votre collection de Jenny Colgan 🙂 Ou l’emmener sur la plage cet été !

Rendez-vous au cupcake café – Jenny Colgan
Editions Prisma – 2017
490 pages – 19€95

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *