Reine de cendres – Erika Johansen / Edition Livre de Poche

J’ai terminé, non, j’ai DÉVORÉ, Reine de Cendres, premier tome de la trilogie du Tearling. Ce roman est paru initialement aux éditions JC Lattès sous le titre La Reine du Tearling.

Résumé : Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir.
Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l’escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit. Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente.
Long périple semé d’embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats… Pour Kelsea, l’épreuve ne fait que commencer.

Ce premier tome nous fait découvrir la contrée du Tearling, territoire du « nouveau monde » sur le continent américain. Plusieurs royaumes vivent dans une paix, toutefois relative, au sein desquels chaque monarque règne sur son pays. Kelsea est destiné à être reine depuis sa naissance. Dans ce livre, nous l’accompagnons dans l’apprentissage de ce nouveau rôle : mais comment être légitime auprès d’un peuple qu’elle ne connait même pas ? La jeune fille va devoir prendre des décisions qui bouleverseront à jamais les vies de toute la communauté du Tearling, comme celles de ceux des autres royaumes. Avec l’aide d’un mystérieux collier hérité de sa mère, dont elle découvre le fabuleux pouvoir magique, elle deviendra ainsi Reine, Reine de Cendres.

Ce roman de fantasy est plutôt bien rythmé, les actions s’enchainent, mais l’auteure prends également le temps de détaillé les contextes, les paysages, l’atmosphère. Un point étrange tout de même, qui m’a un peu dérangé : bizarre de retrouvé des références d’auteurs contemporains (JK Rowling…) dans un roman Fantasy… cela m’a un peu déconnecté de l’histoire, du côté totalement « imaginaire ».
Mais sinon j’ai réellement apprécié l’ambiance médiévale, un savoureux mélange entre Game of Thrones (pour le côté guerre des royaumes), et la saga Autre Monde de Maxime Chattam (que j’ai adoré). J’ai aimé le personnage de Kelsea, passionnée par les livres et l’histoire de ses ancêtres, que l’on voit grandir et vouloir changer la face du monde afin que la liberté triomphe enfin. Et ce, quelque que soit le prix à payer…

Je vous conseille vivement la lecture de ce premier tome (un bon pavé de 600 pages tout de même) ! Il va être difficile d’attendre la sortie des deux prochains tomes en version poche (pas avant l’année prochaine pour le tome 2)… Mais vous pouvez craquer sur la version grand format si vous n’avez, comme moi, aucune patience !
(ps : je n’ai pas encore craqué à ce jour hihi)

3 thoughts on “Reine de cendres – Erika Johansen / Edition Livre de Poche

  1. J’ai commencé à lire en numérique hier et je suis à fond. A tel point que je vais l’acheter en format papier du coup (en poche). Oui, je suis étrange : j’achète les livres en papiers seulement s’ils me plaisent énormément (un peu comme des trésors, pour les avoir toujours sous la main et pour ne pas trop encombrer ma bibliothèque).

  2. J’adore la couverture de l’édition poche ! Ce livre m’avait déjà intrigué à sa sortie en grand format, ton avis me donne très envie de le lire; surtout pour le mélange GOT et ‘Autre-Monde’ 🙂
    J’ai lu qu’Emma Watson pourrait incarner le personnage principal dans son adaptation ciné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *