Levana (Prequel « Les chroniques lunaires ») / Marissa MEYER – PKJ

En voila un personnage mystérieux… Je viens de découvrir ce court tome, prequel de la saga « Les chroniques lunaires » de Marissa Meyer. Je n’avais pas vraiment prévu de le lire (il coute quand même 16euros50, pour seulement 200 pages…), mais j’ai craqué avec un chèque culture (que je suis faible)… j’ai ainsi toute la collection dans la bibliothèque. Mais que vaut ce roman ? Est-il à la hauteur de la saga ?

Je ne mettrai pas de résumé, car si vous avez lu les premiers tomes de la saga, vous vous doutez bien qu’il s’agit d’approfondir la jeunesse de la future reine, et son amour improbable avec un garde lunaire.
L’auteure aborde donc les jeunes années de Lenana, de la mort de ses parents, à son couronnement sur la Lune. On découvre les raisons de son acharnement à utiliser le magnétisme pour cacher sa réelle apparence, et sa relation destructrice avec sa sœur Channary.
J’ai apprécié la lecture de ce tome, mais j’ai cependant trouvé que certains évenements majeurs étaient beaucoup trop survolés (exemple de la mort de Channary, que l’on évoque à peine, et qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe).

Ce que je n’ai pas du tout du tout aimé : la fin !!! ahhhh !! Mais c’est quoi ça de terminer un roman comme ça ?? C’est tellement bâclé ! Trop décue… En +, naivement, je pensais qu’il restait encore 50 pages au livre, mais que nenni ! En fait, ce sont les premiers chapitres du tome « winter » ! A.B.U.S.E !

En définitif, rien de bien foufou, une lecture sympathique si on est fan de la saga Les chroniques lunaires. On sait finalement déjà beaucoup de détails de la vie de Lenana, certains dont on se doutent, d’autres qui ont été évoqué dans les autres romans. Ici ces évènements sont d’avantages développés. La seule véritablement chose qui m’a intéressè est la relation entre le garde lunaire et la Reine (ça c’est tout à fait inédit). Le récit s’arrête sur la mort subite du garde, père de Winter, et sur la promesse de Lenava à son bien aimé: celle de toujours s’occuper de sa belle fille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *