Il est grand temps de rallumer les étoiles | Virginie Grimaldi

Bonjour à tous !

Je vous retrouve avec un roman que j’ai eu du mal à refermer tellement il m’a plu… Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi, vient de sortir en poche aux éditions Le livre de Poche (merci beaucoup pour cet envoi !), et je vous le conseille d’emblée ! (vous pouvez également lire ma chronique si vous le souhaitez 🙂 ).

img_20190610_104058_1257145714667552885174.jpg

Résumé éditeur

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Mon avis

En voila une lecture parfaite pour l’été ! Nous découvrons Anna, maman célibataire  fauchée qui a bien du mal à joindre les deux bouts, et ses deux filles, Chloé 17 ans et Lily 12 ans. Elles vivent toutes les trois dans un petit appartement d’une tour HLM, le papa étant parti il y a 5 ans plus tôt (on découvrira au fil du roman pourquoi). Alors que ses deux filles « filent du mauvais coton » (comme on dit chez nous), Anna plaque tout et les emmènent faire le voyage de leur vie, un road trip en Scandinavie censé resserrer les liens qui unissent la petite famille. Y parviendra t-elle ? Pas facile de se comprendre lorsque l’on est si différent… C’est avec une écriture douce et touchante que Virginie Grimaldi parvient à faire vivre ces personnages : Anna et Chloé sont émouvantes, elles parlent de leurs peurs, des émotions qui se bouscule dans leurs corps. Lily quand à elle est à mourir de rire, elle est d’une fraicheur sans pareil, et le lecteur ne peux s’empêcher de sourire à la lecture des proverbes qu’elle écorche non sans une certaine finesse d’esprit 🙂 Lily, c’est mon coup de cœur, c’est une jeune fille intelligente, qui a gardé ses yeux d’enfants et une belle naïveté. Les personnages secondaires sont également intéressants et originaux, j’ai particulièrement aimé le duo père/fils.

J’ai adoré l’écriture et la construction du roman, l’auteure donnant la parole à chaque personnage principal le temps d’un chapitre. Chloé se livre sous forme d’article de blog, et Lily comme si elle écrivait dans un journal intime (appelé Marcel).

Tu vas bien ? Moi ça va, sauf que j’ai mangé du saucisson au renne parce que je croyais que c’était du saucisson aux reines. C’est de la publicité mensongère, quand j’ai découvert le poteau rose, j’ai failli vomir.

Chacune se livre pleinement, on y découvre leurs petits secrets comme leurs profonds désirs. Elles sont toutes attachées les unes aux autres, mais ne savant pas forcément comment le montrer. En passant du temps ensemble, elles vont, petit à petit se redécouvrir et réapprendre à vivre toutes les trois.

Beaucoup de thèmes sont abordés : le harcèlement à l’école, la tolérance, la différence (avec l’autisme), l’amour inconditionnel, l’hypersensibilité, la violence, le divorce, la bienveillance… Beaucoup de thèmes qui m’ont touché personnellement, j’espère être à l’écoute de mon enfant durant toute sa vie, le soutenir dans ses projets (j’espère que lui ne voudra pas partir au bout du monde, qu’elle déchirance !), être là pour lui lorsqu’il en montre le besoin. Bref, j’ai trouvé qu’Anna était une super maman, qu’elle était prête à tout donner pour se rapprocher de ses filles, tenter de comprendre ce qui se passait dans leurs vies. Cela m’a énormément émue.

Petit + : pour le voyage en Scandinavie ! Merveilleux paysages : soleil de minuit, Fjords, villages typiques, nourriture locale… génial 🙂

Je ne vous la dévoile pas bien sur, mais la fin est très belle, et m’a beaucoup surprise ! Je ne m’attendais pas à ça, quelle coquinette cette Virginie Grimaldi ! Elle m’a bien eu. 🙂 Je peux l’assurer aujourd’hui, c’est mon roman préféré de l’auteure,et il sera difficile à détrôner ! A très vite pour une nouvelle lecture !

img_20190523_184359_9277190544921145923008.jpg
Merci aux éditions Fayard et Le livre de Poche pour le joli colis !

(Si vous voulez lire ma chronique sur le dernier roman de l’auteure « Quand nos souvenirs viendront danser », c’est par ici )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *