Heartless / Marissa MEYER – Pocket Jeunesse

Je conseille de lire cette chronique si vous avez déjà lu le livre.

Je ne vais pas m’étaler sur ce livre… En voila une grosse déception, pour moi, fan des « chroniques lunaires » de Marissa Meyer.
Je pensais retrouver la même dynamique que dans les 5 romans de la saga fantastique de l’auteure (elle revisite ici le conte d’Alice au Pays des Merveilles), mais cela n’a pas été du tout le cas.

En premier lieu, je ne mettrai pas le résumé du roman de l’éditeur (que je n’avais pas lu, grand bien m’en fasse / je viens seulement de le lire en achevant ma lecture) car il résume à lui tout seul TOUTE l’histoire de cet ouvrage. Et lorsque je dis « histoire » je suis bien généreuse.
Ce livre m’a vraiment fait penser au prequel « Levana » des Chroniques lunaires : c’est ici le récit de la vie de la « future » Reine de Cœur, son quotidien avant d’accéder au trône. Et donc forcément, avant, elle était gentille (ba oui, sinon, aucun intérêt).

Pour être tout à fait honnête, comme je n’avais pas lu le résumé (je savais seulement que Marissa Meyer revisitait le conte d’Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll), j’ai cru une bonne partie du roman (presque jusqu’à la fin en fait) qu’il s’agissait de la vie d’Alice !! Mais complètement revisitée. C’est pour dire à quel point j’ai rien pigé au truc.

Visuellement, je me voyais très bien dans un film de Tim Burton, et même dans le Disney. J’ai eu du mal à prendre du recul, car l’univers est vraiment très ressemblant. Je n’ai pas retrouvé le détachement que l’auteure avait mis dans les chroniques lunaires, avec les contes de Cendrillon, Le petit chaperon rouge… J’ai trouvé ça dommage.

Par ailleurs, j’ai trouvé ce roman mal rythmé. Le début (les 250 premières pages) sont d’une lenteur effroyable, il ne se passe quasi RIEN, j’ai attendu l’action et surtout l’intrigue, qui finalement n’est jamais venue.
SPOIL : J’ai trouvé l’histoire entre Catherine et Badin vraiment tiré par les cheveux, elle l’aime au premier coup d’œil, lui aussi… bref, trop facile. Je regrette également que son histoire de voler le cœur pour achever une guerre ne soit pas d’avantage approfondie. C’est l’intrigue principale pour moi, et on la laisse complètement de coté, inachevée.

Comme vous l’aurez constater, il y a beaucoup de choses qui m’ont déplu dans ce livre. Je pourrais également rajouter les dialogues insipides et des personnages que l’on ne connait pas vraiment (même à la fin de la lecture).

Le point positif : seules les 200 dernières pages sont pour moi intéressantes, et donc forcément, tout est traité à la va-vite, bien trop rapidement. J’ai trouvé la chute inintéressante, et la mort de Badin qui arrive comme un cheveux sur la soupe.
Non vraiment il m’a manqué un truc, un fil conducteur, un récit moins éparpillé, des personnages moins froids et SURTOUT une réelle intrigue. Pas juste l’histoire d’un coup de foudre.

Très très déçue.

1 thought on “Heartless / Marissa MEYER – Pocket Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *