La liste des prétendants | Sonya Lalli

Bonjour !

Je viens de terminer ce roman, tout juste paru chez les éditions Eyrolles (merci beaucoup pour cet envoi !), et je ne suis pas passée loin du coup de cœur ! Derrière ce titre un peu cucu la praline [c’est ce qui m’a accroché je l’avoue / et la magnifique couverture] , se cache un livre plus profond, qui questionne sur la communauté indienne.

20190614_0901514845906882355883096.jpg

(suite…)

Il est grand temps de rallumer les étoiles | Virginie Grimaldi

Bonjour à tous !

Je vous retrouve avec un roman que j’ai eu du mal à refermer tellement il m’a plu… Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi, vient de sortir en poche aux éditions Le livre de Poche (merci beaucoup pour cet envoi !), et je vous le conseille d’emblée ! (vous pouvez également lire ma chronique si vous le souhaitez 🙂 ).

img_20190610_104058_1257145714667552885174.jpg

(suite…)

Trilogie « Les mondes d’Ewilan » de Pierre Bottero

Après avoir dévoré la trilogie « La quête d’Ewilan », me voici plongée dans la suivante intitulée « Les mondes d’Ewilan », saga constituée également de 3 ouvrages : « la forêt des captifs« , « l’oeil d’Otolep » et « Les tentacules du Mal« . Et c’est encore une fois un coup de coeur pour cette série jeunesse fantasy écrite par Pierre Bottero.

img_20190602_095643_2715728491037348252624.jpg (suite…)

Rencontre : la bibliothèque des petits #3 Jenny & Romane

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec une super maman instagrammeuse (encore une 🙂 ) et sa petite Romane, 19 mois. Le principe de cet article est de vous présenter le quotidien littéraire d’un petit bout, ses habitudes en matière de lecture, ses petites manies 🙂 C’est parti pour une immersion en terres bretonnes ! (suite…)

TAG PKJ – Les livres dans les livres

Hello les lecteurs ! Je vous retrouve aujourd’hui avec un tag PKJ (de la maison d’édition pocket jeunesse). Il a été créé dans le cadre de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur (le 23 avril). Le but est de citer un livre pour chaque item, et dans la mesure du possible, des ouvrages différents 🙂 Je vous laisse découvrir ma sélection, j’espère qu’elle vous donnera des idées de lecture.

 

(suite…)

Comment trouver du temps pour lire ? Mes habitudes de lectrice

Coucou !

Aujourd’hui je vous parle de mes habitudes de lectrice. Cela faisait un petit moment que je voulais sortir cet article, c’est chose faite. Car oui, il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour lire lorsque l’on est plongé dans le tourbillon du quotidien (et lorsque l’on a des enfants, cela parait encore plus insurmontable !). Et pourtant, j’arrive quasi quotidiennement à me libérer du temps pour la lecture.

img_20190426_193828_2872547139279500776715.jpg
ma pièce bibliothèque

Le matin:  certains arrivent à mettre leur réveil plus tôt pour grappiller un peu de temps de lecture avant de partir au travail… Autant vous dire que ce n’est pas mon cas ! Le matin, chaque minute compte, on se réveille au dernier moment, il faut faire à manger au microbe, l’habiller, le nettoyer un peu, l’emmener chez la nounou. Mission impossible 🙂 Si j’arrive à me passer un coup de peigne et mettre un pantalon dans le bon sens, c’est déjà pas mal.

Dans les transports : Si vous êtes en bus, et assis 🙂 le livre peut être un bon passe temps. Si votre environnement vous semble trop bruyant, optez pour un livre audio ! Je vais tester cela cette année, même si je ne suis pas sure qu’au volant ce soit une bonne idée…

Au boulot : Lors de ma pause déjeuner, je suis souvent en décalé par rapport à mes collègues, de ce fait, je déjeune souvent seule au monde (bouuuuuh). C’est pour cela que j’ai toujours un livre dans mon sac : je me fais chauffer mon repas, et op je me cale dans le canapé de la salle de pause avec mon livre ! Parfois je n’arrive à lire que 20 min, mais c’est toujours ça de pris ! De la même manière, j’ai parfois 1 heure de pause avant d’enchainer sur une permanence de soirée (donc de 17h à 18h), je m’enferme dans un bureau ou ailleurs, et je dégaine mon roman. J’en arrive parfois à espérer être seule à midi pour pouvoir avancer dans ma lecture (je suis vraiment une associable de première… et j’espère que mes collègues ne me liront pas #jevousaimelescollegues 🙂  ).

img_20190127_144744_3652056701325699241996.jpg

Si vous avez de petits en bas âge : les siestes bien évidemment ! Ok il est tentant d’en profiter pour s’assoupir un peu…. Mais pourquoi ne pas mettre ces 2 ou 3 heures à profit d’une bonne dose de lecture ? J’avoue que souvent on prends également ce temps pour faire un peu de ménage, à manger, les lessives… Mais 30 minutes de lecture c’est jouable ! Parfois (bon ok, c’est vraiment très rare), j’arrive même à me caler dans le canapé quelques minutes pendant que mon fils joue tout seul dans la même pièce. Mais dans la plupart du temps, il préfère m’escalader ou me jeter ses propres livres au visage (quel doux bonheur ces gosses).

Dans le bain ? Et pourquoi pas ! Personnellement je n’ai pas de baignoire, mais je m’imagine aisément lire un bouquin en pataugeant.

Le soir : il est 21h, on a couché le petit, on a mangé, fait un minimum de ménage. Je souffle (littéralement). Je prends ma douche, et je me cale soit sur le canapé, soit dans mon lit [mémé power], et je peux lire ! En vrai, je passe souvent beaucoup de temps sur instagram (j’essaie de me réfréner). Mais chaque soir je lis au minimum 30 minutes (davantage le week end). Je me couche assez tard, aux alentours de 23h / 23h30.

Voila ma routine journalière ! Et vous, vous aimez lire à quel moment de la journée ? Plus en semaine ou en week end uniquement ?

Trilogie « La quête d’Ewilan » | Pierre Bottero

La quête d’Ewilan est une trilogie écrite par Pierre Bottero, publiée initialement chez Rageot Edition en 2003 (l’édition poche est chez Le livre de Poche). Elle comprend donc 3 romans : D’un monde à l’autre, Les frontières de glace, L’ile du destin.

img_20190512_193652_8668949456278167757057.jpg

Résumé

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule le jour où elle pénètre accidentellement dans un univers parallèle, nommé Gwendalavir. Elle ignore tout de ce monde où, pourtant, on semble la reconnaître sous le nom d’Ewilan. Accompagnée dans sa quête par son ami Salim, elle réalise qu’elle possède un don prodigieux et que tout un peuple l’attendait pour reconquérir sa liberté et sa dignité. Camille doit vite apprendre à maîtriser son pouvoir, l’art du Dessin…

Mon avis sur cette trilogie

Cette saga m’était encore inconnue il y a quelques semaines. Aujourd’hui, comme je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt ! Ces romans sont une bouffée d’air frais, l’univers est riche et bien développé, et on devient très rapidement accro ! J’ai lu les trois tomes en quelques jours…

Nous faisons rapidement connaissance avec Camille et Salim, deux amis que tout oppose… ou presque. L’une habite dans une riche famille d’accueil, l’autre dans une tour de cité. La différence s’arrête ici, puisque chacun est parcouru par la même joie de vivre, les mêmes valeurs. L’amitié qui les lie est puissante, si puissante que lorsque Camille découvre l’existence d’un monde parallèle, Salim n’hésite pas une seconde à la suivre dans l’aventure ! Il faut dire qu’il n’a pas vraiment d’attaches dans son monde, adopté par sa tante qui ne se soucie pas de lui, sa seule vraie famille, c’est Camille. Ils vont découvrir tous les deux cet univers incroyable, peuplé de créatures toutes plus féroces et fantastiques les unes que les autres. Il feront bientôt la rencontre d’Edwin le guerrier, Maniel et Bjorn les chevaliers, Ellana la marchombre, Duom Nil’Erg le vieille analyste… J’avoue avoir été un peu déstabilisé en abordant tous ces prénoms, noms de lieux, noms de bestioles… à consonances étranges (un peu bretonnes non ?). Mais je m’y suis faite, et j’ai trouvé cela plutôt poétique.

Les personnages sont très attachants et différents. Chacun a sa personnalité, et apporte une compétence dans cette quête pour retrouver les sentinelles figées. Ma préférence va à Salim, toujours de bonne humeur, drôle, touchant. J’ai trouvé que Camille (Ewilan de son vrai prénom) était parfois un peu sèche avec lui, même si l’on sait qu’ils sont dévoués l’un envers l’autre. Edwin est aussi un personnage qui a touché mon petit cœur d’artichaut. L’amitié, le dévouement, le sens de la famille, le partage ou encore la tolérance sont des notions au cœur de ces romans. De biens belles choses à transmettre à la nouvelle génération de lecteurs 🙂

J’ai beaucoup aimé voyager au sein de Gwendalavir. Le lecteur traverse différentes contrées et rencontres plusieurs peuplades : les faëls, les frontaliers, les Raïs, les Ts’liches… certains sont des amis, d’autres non. Le danger est partout, les rebondissements nombreux, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !

cartegwendalavirye9

Une lecture pleine de poésie et de fantasy, que je vous conseille de découvrir si vous ne connaissez pas encore cet univers. Je viens d’acheter les 3 tomes suivants de la saga « Les mondes d’Ewilan » que j’ai d’ors et déjà commencé. Un véritable coup de cœur, que vous pouvez également faire découvrir à des enfants, vers l’âge de … 10 ans (?, je ne suis pas spécialisée, dites moi ce que vous en pensez ?). A lire !

Nouveautés dans la bibliothèque de bébé | Mai 19

Coucou tous !

On se retrouve avec ce rendez-vous mensuel, qui vous présente nos coups de cœur livresque spécial petite enfance ! Pour rappel, mon fils à 19 mois. Nous allons vous parler de 3 ouvrages qui nous ont beaucoup amusé, et qui ont retenu toute l’attention du microbe durant ce mois. Bonne découverte !

img_20190505_110147_5506313984623528092880.jpg (suite…)

Le pacte d’Avril | Sophie Astrabie

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui avec ce roman de Sophie Astrabie, paru en poche il y a quelques semaines chez Le Livre de Poche (que je remercie chaleureusement pour cet envoi). C’est la première fois que je lis cette autrice, je suis donc vierge de tout à priori ! Voici ma chronique. (suite…)

Les gens heureux lisent et boivent du café (BD) | Agnès Martin-Lugand

Les gens heureux lisent et boivent du café, d’après le Roman d’Agnès Martin-Lugand, scénario de Véronique Grisseaux et illustrations de Cécile Bidault.

Connaissez-vous le roman de Agnès Martin-Lugand ? Ce fut l’une de mes plus belles lectures de l’année 2017, j’ai pleuré comme une madeleine de la  première à la dernière page ! Alors, lorsque j’ai découvert qu’une bande dessinée avait été publiée en janvier 2019 chez Michel Lafon, je l’ai de suite réservé à la bibliothèque de ma ville (et quelle chance, ils venaient de l’acquérir !).

img_20190504_140027_9203414143049045046325.jpg (suite…)