Des racines et vous | Caroline Derumigny

Alerte coup de cœur pour cet ouvrage sur la psychogénéalogie ! J’ai mis un peu de temps avant de sortir cette chronique, mais j’ai voulu vraiment étudier à fond ce livre, qui est paru il y a quelques semaines aux éditions Hugo New Life.

Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime

Anne Ancelin Schützenberger

C’était la parution que j’attendais avec le plus d’impatience dans le catalogue cette saison. La psychogénéalogie est une discipline qui m’intéresse de plus en plus, et dont j’ignorais encore l’existence il y a quelques mois. Je n’avais donc pas encore lu sur ce sujet. Cet ouvrage tombe donc à point nommé ! Vous savez peut être que j’essaie depuis plusieurs années de soigner mes douleurs de corps par d’autres techniques que les médicaments « traditionnels » type anti-douleurs. Je pratique régulièrement l’ostéopathie (qui m’a sauvé sur beaucoup de domaines), j’ai également testé cette année la réflexologie (suivi régulier sur 6 mois). J’ai vu plusieurs psychologues qui m’ont aidé à surmonter certaines épreuves, ainsi qu’un hypnothérapeute (pas très concluant sur moi). La psychogénéalogie, qui comme les disciplines mentionnées précédemment, ne se substitue pas à un accompagnement médical, permet de partir à la découverte de tes maux et de tes mécanismes de fonctionnement. Elle peut t’aider à te libérer, t’affranchir du poids de « la famille »: ces liens invisibles, transmis de manière inter/trans-générationnelle, qui peuvent amener à toutes sortes de pathologies (psychologiques, douleurs inexpliquées, actions négatives récurrentes…).

Cet ouvrage se lit comme une guide, qui va vous accompagner du tout début de votre cheminement à une analyse plus poussée (transmissions émotionnelles, liens avec la génétique, correspondances des dates, signification du prénom…). passionnant ! A vrai dire, en commençant ma lecture, je ne pensais pas que ce livre allait être si complet ! Il est par ailleurs très accessible pour un public de non initié : écrit sous la forme d’un journal intime, il allie théorie, exemples et exercices à effectuer de manière personnelle (plein de notes à faire, qui te permettront de progresser dans ta démarche).

De mon côté : je me suis posée plein de questions ! J’ai eu envie de me lancée dans mon arbre généalogique (j’ai la chance d’avoir encore mes 2 grand-mères, donc ça aide), j’ai couché sur papier tout ce que je savais de ma famille. Et en vérité, l’exercice n’est pas facile du tout… Entre les non-dits, les guerres passées, les familles très nombreuses éparpillées, les ancêtres que l’ont ne connait pas…Quel casse-tête ! Mais c’est une activité excitante et très enrichissante. Elle permet de poser un regard nouveau sur certains comportements, et juste pour ça, merci ! Affaire à suivre peut être, avec une professionnelle du domaine 🙂

J’ai beaucoup aimé le ton qui est donné au livre : accessible, humain, bienveillant, sans jugement. Un guide à la portée de tous, qui permet une parfaite entrée en matière pour qui veut se lancer en psychogénéalogie et tenter de couper les liens nuisibles à son bien-être !

PS : mention +++ pour la charte graphique de cette nouvelle collection d’ouvrages publiés chez Hugo New Life !! Un vrai régal à lire <3

L’auteure : Caroline Derumigny est psycho-analyste clinicienne. C’est en explorant son propre arbre généalogique que Caroline se passionne pour la psychogénéalogie et se spécialise dans cette méthode de recherche d’enquête pour accéder à la libération des mémoires familiales et des liens intergénérationnels et transgénérationnels. Elle est la créatrice du programme de psychogénéalogie holistique  » Des Racines Et Vous ! « . Caroline exerce et vit dans les Hautes-Alpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.