Entretien avec une autrice #2 : Violaine Janeau

Bonjour Violaine ! Merci d’avoir accepté de participer à cette petite interview ! J’ai beaucoup aimé votre nouveau roman Astro N/F. Parlons un peu de cela ! Mais avant, Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour Joanne, et merci d’avoir pensé à moi pour cette interview ! Je suis bretonne, professeur de français depuis 2010 et maman de trois enfants. Je pratique une fois par semaine le théâtre d’improvisations et, quand j’ai le temps, l’aquagym.

Pourquoi avoir choisi l’espace comme lieu principal de votre récit ? Le space opéra est-il votre genre littéraire favoris ?

En fait, aussi surprenant que cela puisse paraître, pas du tout. Je ne connaissais pas la terminologie « space-opera » avant d’avoir terminé Astro N/F. Ce que je souhaitais, c’était écrire une dystopie afin d’imaginer un monde où un problème actuel de notre société prenait davantage de place. Le huis-clos, selon moi, est un type de situation qui exacerbe les tensions. Le vaisseau est le lieu du questionnement, de la révolte, et où cette sorte de racisme anti-N s’accroit. Le fait d’être enfermé les uns avec les autres, à côté mais sans vraiment se parler, accentue les incompréhensions et les émotions des personnages. Enfin, j’aime beaucoup créer des univers et l’exploration de l’espace permet d’inventer des planètes. Je n’avais jamais abordé cela dans l’écriture et j’ai voulu tester. Je me suis fait plaisir dans les deux tomes. 

« Astro N/F » est-il votre premier roman ? Depuis quand écrivez-vous ?

Mon premier roman, le premier tome du Pouvoir du Temps est sorti en 2018. Je l’avais commencé bien plus tôt, au cours de mes études, mais je n’avais jamais pris le temps de le terminer. Depuis, j’ai publié le tome 2, un roman historique, Monseigneur Blanche, et puis cette année le tome 1 d’Astro N/F.

Les thèmes de la régulation des naissances et de la fertilité sont au cœur de Astro N/F. Comment l’idée d’écrire sur ces sujets vous est-elle venue ?

J’ai commencé par inventer le personnage de Daphné, et le fait qu’elle soit stérile m’a presque été imposée, comme si le personnage m’avait parlé. Depuis que je suis mère, j’ai beaucoup réfléchi sur la pression sociale que j’ai eu soit par mes proches soit par les rencontres, avec la fameuse question « alors, tu t’y mets quand ? ». On est dans une société qui nous fait paraitre évident le besoin de se reproduire, comme si on devait tous payer une part : le « qui va payer nos retraites ? ». Quand on n’en désire pas, l’interlocuteur essaie de savoir pourquoi, comme si c’était bizarre, ou comme si cela était un choix qui pouvait être regretté. En plus, quand on veut un enfant et qu’on ne peut pas en avoir, poser la question peut faire accroitre la peine. Et puis cette question du désir d’enfant est très hétéronormée. Quid des couples homosexuels ? Qui veulent en avoir ? Dont l’un des deux en veut, peut en avoir, mais pas l’autre ? J’ai donc voulu créer une mini-société où tous les cas étaient représentés et où chacun aurait la possibilité d’exprimer ses souhaits, ses craintes, ses peines… Comment gérer tout cela dans une société en déclin ? Comment allier son désir à celui de la communauté ?

Question sur vos petites manies d’écrivain 🙂 quelles sont vos habitudes d’écritures, écrivez-vous plutôt le matin, l’après-midi (la nuit ?) ? Plutôt au calme ou au contraire dans un endroit plein de vie ?

Il me faut un endroit calme, ce qui n’est pas facile quand on a trois enfants en bas-âge… J’écris donc quand ils ne sont pas là, ou lorsqu’ils sont chacun dans leur chambre pendant la sieste de la dernière, ou le soir. Comme je travaille, je privilégie le week-end, ou une des deux semaines de vacances (je garde l’autre pour la préparation des cours !).

Oh oui, pas facile avec des petits ! Combien de temps pour écrire un roman ?

Je vais de plus en plus vite car je me lance dans l’écriture lorsque je sais à peu près où je vais. En moyenne je dirais 6 mois. J’écris d’abord tout à la main, il faut donc que je retape tout sur l’ordinateur ensuite, ça n’aide pas à aller vite !

Quel est votre personnage préféré (tous vos romans confondus) ? Pourquoi ?

Quelle question difficile ! Je dirais tout de même Daphné Niels dans Astro N/F. Nous sommes bien différentes, mais elle vit les événements à fond et défendra becs et ongles ceux qu’elle aime et les idées dans lesquelles elle croit. J’aime sa force de caractère et la passion qui l’anime quand on cherche à lui ôter sa liberté.

Des futurs projets littéraires en cours ?

En ce moment je suis en train d’écrire le spin-off d’Astro N/F, qui raconte les aventures d’un personnage qui apparait rapidement dans le tome 1. J’ai commencé aussi un roman adolescent à quatre mains avec mon frère, auteur et illustrateur jeunesse. Il sera basé sur les légendes bretonnes. Ensuite, je compte aussi commencer à écrire une fantasy historique basée sur l’histoire de Caligula.

J’ai hâte de de découvrir de quel personnage il s’agit ! Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

Je suis improvisatrice théâtrale depuis presque 15 ans maintenant, et avant je faisais du théâtre. Je ne pourrais plus m’en passer ! J’aime beaucoup lire aussi.

Votre premier souvenir de lecture de justement ?

J’ai le souvenir d’être petite, dans le bureau de mon grand-père. C’était rare d’avoir un moment seule avec lui. Il avait une grande bibliothèque et il me montrait tous les livres, m’expliquait comment ils étaient rangés. J’étais trop petite pour comprendre, mais je sentais que c’était important, qu’il fallait que je sache le pouvoir de la littérature. Il y avait cette bonne odeur de vieux papiers, les couleurs carmin des couvertures et les bords dorés. C’était un mystère partagé avec lui, que j’étais contente d’emportée avec moi.

Quel est votre roman préféré (oui je sais, comment choisir ? 🙂 ) ?

Un seul ? Je suis gaga de Maupassant, alors je vais répondre Bel Ami.

Merci beaucoup pour vos réponses ! Astro N/F est paru, chez les éditions Explora, en format numérique le 25 mai 2022 et en format broché depuis le 1er juin !

lien vers le site de Vilaine ! https://violainejaneau.wixsite.com/violaine-janeau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.