Astro N/F | Violaine Janeau

Embarquez à bord de l’Avenir, destination … l’inconnue !

Voici un roman du genre Space opéra qui vient tout juste de paraitre au format numérique et en version broché le 1er juin ! J’ai eu la chance de pouvoir le découvrir en avant-première, voici ma chronique 🙂

Résumé éditeur

En 2165, le monde déplore une baisse drastique de la fertilité, et la seule perspective de sauver l’humanité réside en la colonisation d’une nouvelle planète. Daphné Niels, une non-fertile tatouée d’un N, prend place à bord de l’Avenir, un vaisseau en quête de la terre promise, dont l’objectif est de préserver les derniers féconds, les F. Alors que l’astronef erre dans l’univers, Daphné perd espoir et se réfugie dans l’alcool pour oublier son statut et fuir sa sœur et ses neveux, qui lui rappellent ce qu’elle n’aura jamais. Mais lorsqu’elle part en reconnaissance sur la planète GreenWay, sa rencontre avec Alexander Perkins, un fertile haut gradé, ébranle toutes ses convictions… Si elle se désespère de ne pas pouvoir avoir d’enfant, apparemment, d’autres ne conçoivent pas de sacrifier leur corps au service d’une humanité sur le déclin.

Et si cette découverte sonnait le glas de la révolution ?

Mon avis

Lorsque Explora m’a contacté pour découvrir ce roman, j’ai hésité… je l’avais déjà vu passer sur le compte insta de la maison d’édition, et je dois avouer que les histoires qui se passent dans l’espace ne sont pas ma préférence. Mais cette année, une fois de plus, je suis sortie de ma zone de confort, et grand bien me fasse puisque j’ai beaucoup aimé cette lecture !

Daphné Niels est une jeune femme à l’esprit torturé. Voici déjà 2 ans qu’elle navigue à bord de l’Avenir, ce gigantesque vaisseau parti de la Terre afin de trouver une planète propice à accueillir une nouvelle communauté d’humains. Et la chose n’est pas simple : trop de bêtes féroces, atmosphère non favorable, ressources pas assez abondantes… Et sans compter les attaques des cruels pirates de l’espace ! Un vrai casse-tête. L’Avenir et ses occupants, tous triés sur le volet durant une longue période de pointilleuse sélection, s’enfoncent toujours davantage au cœur de l’Univers, gardant espoir de trouver le parfait asile…

Daphné devrait s’estimer chanceuse, les places à bord étaient peu nombreuses. « Non fertile » qui plus est ! Car sur l’Avenir, il existe seulement deux catégories d’êtres humains : les N. (non fertile) et les F. (Fertiles). Les N. embarqués ont jurés allégeances aux F. : ce sont eux qui font les métiers ingrats, eux qui prennent des risques en « testant » de nouvelles planètes, eux qui doivent se battre en cas d’attaque extérieure. Vous parlez d’un avenir ! Et pourtant, ils sont partants afin de sauver l’humanité. Daphné, elle, sombre peu à peu. Elle est monté à bord du vaisseau célibataire, abandonnée par l’homme qu’elle aimait lorsque celui-ci à découvert qu’elle était devenue non fertile. Son rêve de devenir mère s’est éteint avec la maladie.

Grace à un jeu d’aller-retour passé-présent (sous forme de souvenirs), l’auteure nous permet de comprendre l’état d’esprit actuel de la jeune femme. J’ai beaucoup aimé ces voyages dans la mémoire de Daphné, qui sont extrêmement touchants. Elle cache sous sa carapace de femme forte, un peu « blasée » et insensible, une fêlure qui ne parvient pas à cicatriser. Jusqu’à ce qu’elle fasse une rencontre inattendue, qui mettra en exergue sa fragilité, lui permettant de renouer le lien avec ses proches.

Les thèmes de la régulation des naissances et de la fertilité sont bien traités. Ce sont des sujets que j’aime voir abordés dans les romans (J’ai une petite fixette sur la servante écarlate comme certains le savent 🙂 et j’ai récemment beaucoup aimé l’ouvrage de Julie de Lestrange La Nouvelle Arche). Ici aussi, les fertiles jouissent de privilèges certains, contrairement aux N. qui sont dévalorisés par la société. Le fait de ne pouvoir concevoir d’enfants les rend alors moins Humain, moins important aux yeux de la communauté. Mais ne vous inquiétez pas, la révolte gronde !!

La romance a également une place de choix, même si ce n’est pas ce que j’ai préféré dans ce roman. Exploration spaciale, découverte de nouvelles espèces animales, vie à bord du vaisseau… j’ai été totalement transporté par l’univers créé par Violaine Janeau. Une magnifique découverte que je vous recommande chaleureusement si vous aimez la science-fiction, ou/et la romance qui sort de l’ordinaire !

Note : 4 sur 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.