Far West | Johan Heliot

Bonjour les lecteurs ! Aujourd’hui on se retrouve avec une nouvelle parution de Fleurus Edition, et c’est un roman que j’ai dévoré en 24h ! Je retrouve avec plaisir la plume de Johan Heliot (DragonLand…), qui nous embarque cette fois en plein cœur des montagnes du Dakota. Allez op, c’est parti !

Résumé éditeur

1861. Territoire du Dakota.
Suite à l’attaque de leur chariot, Wilma et Théodore se retrouvent seuls, perdus dans les Black Hills, pourchassés par une créature aussi dangereuse qu’inconnue…
Alors que l’hiver se rapproche dangereusement, un vieil Indien les prend sous son aile. Mais qui est réellement ce Wakan Tanka qui semble avoir d’étranges pouvoirs ? Et ce lièvre qui les aide en prenant des postures drôlement humaines ?
Pour sa part, le grand-père des enfants, TNT, quitte Boston et s’engage dans l’Ouest, prêt à tout pour retrouver sa famille saine et sauve !

Mon avis

Que j’aime les romans jeunesses dont l’intrigue explosent dès les premières pages ! Et comme le titre de ce livre, il y a un gout de Far West dans l’écriture : pam pam, l’auteur ne tourne pas autour du pot et lance les hostilités dès le premier chapitre. Le lecteur est directement plongé dans au cœur d’une folle cavalcade, l’atmosphère est posée.

Je rencontre les premiers personnages, Wilma et son frère Théodore , 12 et 10 ans respectivement. Leur convoi, qui est partis depuis quelques semaines sur les routes du Dakota, est sauvagement attaqué. Seuls rescapés du carnage, ils parviennent à s’enfuir dans les montagnes Black Hills. Les deux enfants vont rencontrés de nombreux autres personnages durant leur périple sur ce territoire baigné de magie : certains vont les aidés, d’autres menacer leur vie. Wilma et Théodore sont attachants : Wilma est une jeune fille déterminée, sensible et courageuse; Théodore est spontané, naïf et à la fois téméraire.

Et que dire du personnages de Timothée, le grand père richissime et complètement barré des deux enfants !? Je l’ai trouvé particulièrement désagréable lors de la lecture des premiers chapitres ! Et on se rend rapidement compte que derrière cette carapace d’homme implacable, se cache une grand-père particulièrement soucieux du devenir de sa famille. C’est simple, il remuerait littéralement ciel et terre pour les retrouver !

J’ai beaucoup aimé le côté « enquête » que l’auteur propose dans son roman : y a -il des survivants au convoi ? Qui est à l’origine de l’attaque de celui-ci ? Des indices sont glissés au gré du récit, jusqu’au dénouement final.

Une formidable épopée mêlant personnages historiques et créatures imaginaires, et au cœur de laquelle les valeurs de tolérance, courage et partage sont mises en avant. A proposer à la lecture à partir de 8/10 ans ! (Personnellement je propose + 10 ans). Ca vous tente ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.