La monstrueuse invasion de Crater Lake / Jennifer Killing

Bonjour à tous !

Je vous parle aujourd’hui d’un roman jeunesse qui vient tout juste de paraître aux éditions Fleurus, et…. BOOOH ! vous allez frissonner en découvrant l’intrigue !

Résumé

Lance et ses camarades de CM2 partent dans un camp au bord d’un lac. Le voyage se déroule bien jusqu’à ce qu’un homme ensanglanté fasse irruption devant leur bus, visiblement déterminé à les faire repartir. Ignorant ses propos fiévreux, la classe poursuit sa route. Mais durant la nuit, tous ceux qui se sont endormis se relèvent, tels des zombies, semblant obéir à une volonté venue d’ailleurs.

Mon avis

Voici venu le temps du voyage pour la classe de CM2 de Lance. Accompagnés par leur maîtresse quelque peu psychorigide, Melle Hoche, ils se rendent dans un camp : Crater Lake.

Nous faisons rapidement la connaissance des personnages qui vont nous accompagner durant cette lecture : Lance le malin, Chet le petit premier de la classe, Adrianne la casse coup, Trent le garçon qui martyrise les autres dans la cour de récré… certaines caractéristiques se dévoilent au fil du roman et il m’a paru au premier abord un peu compliqué de les différencier (les noms anglophones n’aidant pas pour moi…et ils sont assez nombreux). Lance est le personnage principal et narrateur. Il cache un secret, qui ajoute encore plus de mystère à ce roman déjà si énigmatique…

L’intrigue se met en place rapidement, vous ne trouverez aucune longueur dans ce roman, parfait pour les petits lecteurs débutants ! Les rebondissements sont nombreux, le mystère plane autour de cette invasion (invasion de quoi d’abord ? Il faudra le découvrir les amis !), on avance pas à pas, on fait parfois des erreurs de stratégie, mais on se relève toujours plus fort. L’union fait la force dans ce roman !

L’auteure réussit à parler de plusieurs thèmes qui feront sans doute échos aux primaires/collégiens : l’amitié, le harcèlement scolaire, l’égalité fille/garçon, la rumeur… un superbe roman d’épouvante, qui vous rappellera très certainement vos années chair de poule !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.