Et que ne durent que les moments doux | Virginie GRIMALDI

Je viens de terminer Et que ne durent que les moments doux… et que j’ai aimé ! C’est l’histoire de Lili et Elise. L’une vient de mettre au monde son premier enfant, la seconde se retrouve seule pour la première fois après l’envol de ses enfants hors du cocon familial. C’est l’histoire de deux mère qui vivent des moments intenses, qui vont devoir réapprendre à vivre, et qui feront des rencontres qui feront basculer leur présent.

Lili met au monde une petite fille, trop pressée de découvrir le monde. Elle est immédiatement placée en néonatologie, grande prématurité. Le lecteur découvre donc cet univers angoissant, dont le quotidien est bercé par le bip des machines qui permettent à ces enfants de grandir du mieux possible. Un espace froid et aseptisé. La jeune maman se retrouve complètement démunie face à cette situation.

Elise a tout donné pour ses enfants durant 23 ans. Elle a aimé s’occuper d’eux, les câliner, devenir la mère qu’elle a toujours rêver d’être. Mais voilà, le nid qu’elle a construit est désormais bien vide. Son grand fils vient de partir vivre à Paris, et sa fille étant déjà à Londres depuis quelques années. Sa vie n’a plus de sens et elle commence à déprimer…

Ce roman m’a particulièrement touché puisque, bien sûr, l’univers de la prématurité et bien, je baigne dedans depuis 2 grossesses et l’hôpital, j’ai connu ça… mais c’est également la plume de Virginie Grimaldi qui m’a émue, parvenant à faire ressortir la lumière là où l’on ne voit parfois que le négatif. j’ai souri (très souvent), j’ai eu les larmichettes, je me suis souvenue de plein de choses que j’ai vécu à l’hôpital, du personnel soignant au petit soin, des mamans avec qui on noue des amitiés. Et puis, il y a Elise, qui se sent complètement perdue sans ses enfants auprès d’elle… et je n’ai pu que me poser la question : et toi, seras tu ainsi ?
Bref, ce roman est, je crois mon préféré de cette autrice désormais ! ❤❤ merci pour ce délicieux moment de lecture, qui m’a touché en plein cœur !

L’avez vous lu ? Qu’en avez vous pensé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.